Mathias Trottmann et Olivier Richard se sont rencontrés en 2005 dans le cadre d’un cours de musique de chambre au Conservatoire de Neuchâtel, au sein duquel ils ont obtenu chacun un diplôme de concert et un diplôme d’enseignement dans la classe du professeur André Fischer.

A l’automne 2011, le duo entreprend un Master of Advanced Studies in Music Performance and Interpretation auprès du professeur Lorenzo Micheli au Conservatoire de Lugano, qu’il achève avec succès en février 2014. Dans le cadre de ce Master, le duo a mené un important travail de recherche autour de la transcription musicale et de son histoire, premièrement à travers une approche philosophique et musicologique globale puis plus spécifiquement en lien avec leur instrument et l’évolution de son répertoire. Leurs propres transcriptions de pièces du monumental cycle pour piano d’Isaac Albéniz Iberia (El Polo, El Albaicin, Almeria) accompagnent cette réflexion. Leur récital de fin de Master s’articule entièrement autour de transcriptions pour leur formation, élaborées par d’illustres guitaristes (Miguel Llobet, Emilio Pujol) ou par eux-mêmes.

Tout au long de leur parcours, les deux guitaristes ont eu le plaisir d’aborder ensemble une introduction à la guitare jazz (avec Francis Coletta à Fribourg), un séminaire d’interprétation de la musique ancienne (renaissante et baroque avec Massimo Lonardi à Lugano) ou encore des ateliers d’improvisation libre (avec Zeno Gabaglio toujours à Lugano), ce qui a certainement contribué à enrichir leur complicité et à élargir le spectre de leurs explorations musicales.

Depuis 2008, les deux guitaristes se sont produits en Suisse, en France, en Italie et en Espagne. Ils se perfectionnent régulièrement lors de Master classes en solo comme en duo, notamment avec Oscar Gighlia, Carles Trepat, Raphaëlla Smits, Stefano Grondona et Elena Casoli.

Mathias Trottmann enseigne au Conservatoire de Berne et Olivier Richard au Conservatoire Populaire de Musique Danse et Théâtre, à Genève. Les deux guitaristes jouent sur des guitares du luthier Leonard Plattner (Madrid).